Diète Vestimentaire

 In Mode
diète vestimentaire

Image de El guincho de MGdM Marc Gomez del Moral

La crise a suscité une prise de conscience à plusieurs niveaux. Notre façon de consommer en a pris un coup
et plus précisément notre besoin de TOUT posséder.
Que ce soit l’Iphone, le chat, le sac ou le mec de la voisine, on veut tout et tout de suite !

Pour éviter ce genre de dérapage, nous recommandons une cure !

Ils ont pensé à tout. Si quelqu’un « ose » vous faire un cadeau pendant votre diète, comment réagir ? Pas de panique, vous avez une semaine pour décider si vous le gardez, et dans ce cas vous devez vous séparer d’une de vos 100 choses, ou si vous l’abandonnez, tout simplement.

Accessible et communautaire. Vivre avec 6 ou moins d’items pendant un mois. Le 21 juin 2010, un groupe de personnes ont décidé de prendre part à une expérience atypique nommée « Six items or less ». Quel sera le regard des collègues de travail, des amis, de la famille de nous voir habiller de la même façon pendant 1 mois ?

Ici, le but n’est pas de dicter une conduite ou de diaboliser la société dans laquelle nous sommes malgré tout acteur, mais de stopper le rythme effréné de notre consommation. Aussi, dans les 6 items ne sont pas pris en compte : les sous-vêtements, les vêtements de bain, les manteaux les chaussures et les accessoires. Ce concept joue sur le côté communautaire, car pour faire partie de l’aventure et rejoindre les autres participants, vous devez vous inscrire et bloguer vos tenues.

Ecolo, social et fashion. The Uniform Project prouve que l’on n’a pas à renoncer à son style et à son audace pour être écolo.

Sheena Matheiken jeune indienne vivant à New York, s’est lancée pour défi de porter la même robe pendant une année entière pour récolter des dons pour la fondation Akanksha –(une organisation à but non lucratif fournissant une éducation aux enfants vivant dans des bidonvilles indiens). Habituée à l’uniforme durant ces premières années en Inde, la jeune femme a demandé à une amie styliste de lui dessiner une robe noire. Elle renouvelle de créativité pour ré-inventer chaque jour sa tenue grâce à des accessoires recyclés, vintage ou faits main.

A la fin du défi d’un an soit le 1er mai 2010, The Uniform Project a reçu plus de 2 millions de visiteurs et plus de 100.000 $ pour la fondation Akanksha. Le site continue toujours et propose à chacun de monter son projet : une robe/une association. Nice.

Et si grâce à ces expériences, on mettait plus de créativité et moins de cash dans nos tenues ?

Leave a Comment